Portrait Tony.jpg

Anthony Zamora

Photographe-plasticien

  Anthony a suivi des études techniques et travaille aujourd’hui encore dans le milieu industriel, à Thiers.

En 2015, il commence la photographie en autodidacte et finit par pousser la porte du Labomatik à Clermont-Ferrand,  une association de photographie argentique qui a pour but de promouvoir et de transmettre cette pratique par le biais d’ateliers, de stages, d’animations et d’événements. Après avoir été un membre encadrant très actif de l’association, il en est maintenant le vice-président et a à cœur de partager sa passion avec d’apprentis photographes.

 

Depuis ses débuts, son œil et sa maîtrise se sont affinés jusqu’à faire apparaître une ligne artistique originale et poétique. Exclusivement réalisé en argentique, son travail photographique laisse une certaine part au hasard grâce à des manipulations et des jeux sur la matière réalisés en chambre noire : masquage, collage, grattage sur pellicule, nuance de couleurs etc. Ainsi, ses photos sont des tirages systématiquement retravaillés et déstructurés manuellement sous agrandisseur. Cette démarche lui permet de décontextualiser la plupart de ses photos et de jouer davantage avec les mouvements, l'architecture, les lignes de fuites etc.

Il a remporté en 2019 le 1er Prix catégorie couleur lors du Concours Renc’arts « Réinvente ton monde » à Clermont-Ferrand. Son travail a également été sélectionné pour être présenté lors de l’exposition Les Sténopédies : Digressions photographiques à l’Espace Renan de Clermont-Ferrand du 5 au 26 octobre 2019.

Anthony rejoint l'équipe d'Arkhè pour la pièce Mετά en 2020.